Ruy Blas

ou la folie des Moutons Noirs

 

D'après l'oeuvre de Victor Hugo

Adaptation et mise en scène d'Axel Drhey

Le chef-d'oeuvre de Victor hugo revisité par les Moutons Noirs

Ruy Blas, un simple valet, est utilisé par son maître Don Salluste, un Grand d’Espagne déchu de ses titres.

Pour se venger de la reine d’Espagne, Don Salluste invite son laquais Ruy Blas, à se faire passer pour Don César, dans le but de séduire la Reine et ainsi la confondre. Ruy Blas, secrètement amoureux de la Reine, se prête volontiers au jeu. Les premiers jalons du piège machiavélique de Salluste sont posés.

Intrigues, pouvoir, vengeance, amour impossible.

Tous les éléments du drame romantique sont présents. Que fera Don Salluste pour assouvir sa vengeance ? Que deviendront nos deux amants ?

 

Les Moutons Noirs vous racontent l’histoire de Ruy Blas, ce « ver de terre amoureux d’une étoile », avec fantaisie, humour, modernité et vous offrent un vrai divertissement au rythme haletant. Une comédie populaire, généreuse et enlevée.

LE TEASER

LE PROJET

L’objectif de ce spectacle est, avant toute chose, de divertir. Offrir aux spectateurs, une expérience unique et originale là où il s’y attend peut être le moins. En effet, tout le monde connait Ruy Blas. Il s’agit de rendre hommage à ce texte. Lui donner humblement une autre lecture, lui conférer une nouvelle résonance et tenter d’y apporter subtilement fantaisie, humour et modernité. Nous voulons permettre aux spectateurs de s’amuser avec nous, avec les personnages d’Hugo.

 

Notre projet trouve sa singularité tout d’abord dans l’écriture. La construction dramaturgique change complètement de celle de la pièce d’Hugo. Ce dernier avait découpé la pièce en cinq actes. Les quatre premiers dédiés à chacun des protagonistes principaux et le dernier acte pour la résolution. Notre histoire est en premier lieu le récit d’une aventure comique et romanesque. Là où Hugo débute son récit avec la disgrâce de Salluste, nous faisons le choix de raconter ce qu’il se passe avant. Découvrir le personnage avant sa chute pour ainsi rire de sa déchéance.

De nombreuses scènes ont donc été totalement créées et écrites pour alimenter le comique de situation et donner aux spectateurs l’opportunité de découvrir ces personnages dans de nouveaux contextes. L’autre gros travail d’écriture résidait justement dans le sort réservé aux personnages de la pièce d’Hugo. Pour pouvoir faire rire avec ces personnages, il était important de garder leur drame personnel. Mais aussi leur conférer une caractérisation plus forte. Les emmener encore plus loin, sans retenue, afin de leurs ouvrir en grand les portes de la Comédie. Nous avons aussi fait le choix de rajouter d’autres personnages qui n’existent pas dans la pièce originelle. Par exemple, le Roi est simplement évoqué dans l’œuvre de Victor Hugo. Dans notre récit, il devient un personnage crucial, rouage essentiel de la partition comique.

L'ÉQUIPE

Mise en scène : Axel Drhey
Avec en alternance : 
Mathieu ALEXANDRE ou Yannick LAUBIN (Don Salluste), 

Roland BRUIT (Le Roi), Julien JACOB ou Cédric LÉGER (Ruy Blas), 

Bertrand SAUNIER (Don César), Paola SECRET ou Camille DEMOURES

(La Reine), Dario MANDRACCHIA, Oscar CLARK ou Jo ZEUGMA (guitare), Jonathan JOLIN ou Nicoas NAUDET (clarinette), 

Camille DEMOURES ou Jo ZEUGMA (piano).
Création Lumière : Alice Gill-Khan
Décors : Stefano Perroco
Costumes : Emmanuelle Bredoux
Masques : Yannick Laubin
Chorégraphie : Iris Mirnezami
Création Musicale : Patrick Boukobza

EXTRAITS DE PRESSE

«  La touche de modernité transcende dans les costumes et les décors tout en transparence.
(…) Cette adaptation d’Axel Drhey superbement ficelée est un petit bijou ! À ne rater sous aucun prétexte !
»

Vaucluse Matin

« Mêlant les codes de l’absurde à ceux du théâtre contemporain, la proposition est maîtrisée de bout en bout. » 

Pariscope

« La truculence au service de la démesure du drame Hugolien, vaste défi que les moutons noirs relèvent avec brio.»   

Spectacles sélection

 

« Prenez 5 moutons noirs, leurs musiciens, un drame de Victor Hugo, une mise en scène inventive, une interprétation délirante, des chansons aux contenus inattendus, beaucoup d’imagination et de folie. Mélanger, fouettez, agitez … et vous obtenez une des pièces les plus comiques qu’il vous sera jamais donné de voir. »

Musicalsineurope

 

«  Tout a été scrupuleusement étudié : le décor, les costumes, d’une réelle originalité, le tout permettant de laisser libre court à l’imagination tout en respectant le contexte de l’époque. C’est avec audace, fantaisie, modernité et humour que Les Moutons Noirs content l’histoire de ce « ver amoureux d’une étoile ». Le pari était osé mais, bel et bien relevé : un vrai régal !

Le bruit du off

« Une comédie inscrite dans la modernité et teintée de fantaisie, d'humour et de romantisme. (…) Axel Drhey signe ici une mise en scène haute en couleurs. (…) Haletant jusqu'au bout (…) Ils sont prodigieux. Merci à eux ! »

Reg'Arts

 

« La mise en scène et la chorégraphie sont vraiment bêêêêêêêêlllles, l’ensemble est savoureux. Bon appétit, festivaliers ! Voilà un bon moment pour se… détondre. »

Rue du théâtre

 

« Un voyage burlesque dans l’œuvre de Victor Hugo, propre à réconcilier avec un auteur jugé parfois rébarbatif, qui offre un spectacle pouvant satisfaire un large public familial. Il ne faut donc pas s’en priver ! »

Vivantmag

 

« Un spectacle complet et abouti qui plaira aux petits comme aux grands. »

Avignews

 

« L’approche des Moutons Noirs dépasse les conventions du genre et recherche un comique sans limites et accessible à tous. Un spectacle divertissant rondement mené et brillamment interprété. »

L'étoffedessonges

 

« Les Moutons noirs s’amusent avec malice à dépoussiérer le texte de Victor Hugo. L’habile mise en scène d’Axel Dhrey fascine. C’est étonnant. Son imagination est sans limite. »

L’œil d’Oliver

 

« Le drame romantique de Victor Hugo a trouvé dans les Moutons noirs des serviteurs bien particuliers. Il y a de la folie créatrice dans l'air et le spectacle gagne tant en insolence qu'en force. En effet, les comédiens oscillent entre la farce grotesque et le lyrisme le plus cru, embarquant le spectateur dans un jeu de miroirs où l'on ne sait plus s'il faut rire ou pleurer de la tragédie et de notre propension ou non à admettre l'inadmissible. En effet; Ruy Blas dit l'imposture de l'amour, son caractère intrinsèquement symbolique, malgré la source pure et sacrée des larmes du laquais, "amoureux" de la reine et voué à n'être qu'un pion sur le damier des puissants. Une véritable réussite ».

La Théâtrothèque

 

« S’il est vrai que l’on ne compte plus aujourd’hui le nombre d’adaptations de certaines pièces, Les Moutons Noirs font le pari osé de bouleverser les conventions. Du théâtre classique de haut niveau. »

Just Focus