Des Amours

Ou la Grande traversée des sentiments

 

3 farces de Tchekhov

« Ne lèches pas, ne polis pas, soit au contraire maladroit et téméraire, gracieux et insolent ! ».

 

Tchekhov

Un jeune homme, riche propriétaire terrien, timide et hypocondriaque, se décide enfin à demander la main d’une jolie jeune fille impatiente et consentante, sa voisine. Tout s’annonce pour le mieux. Il a même la bénédiction du beau-papa. Mais lorsqu’il effleure malencontreusement la question du patrimoine foncier, c’est le pire qui s’abat sur sa tête, l’idylle augurée se transforme alors en enfer.

EN MARIAGE

LA DEMANDE

LES MÉFAITS TU TABAC

Un vieil homme, prisonnier de sa vie et de sa femme, est contraint de faire une conférence publique sur les méfaits du tabac. Lui-même fumeur, il ne connaît rien au sujet, il bredouille, baratine et finit par exposer de manière spectaculaire le calvaire de sa vie de couple et son rêve de liberté.

Un bourru fait irruption dans la demeure d’une veuve éplorée pour être enfin remboursé d’une dette d’argent. La veuve n’est pas d’humeur à s’occuper de telles questions. S’enclenche alors un combat de titans entre ces deux êtres blessés, acculés, obstinés, chacun réglant ses comptes avec tout ce que le sexe opposé lui inspire de dégoût et de haine. Ils démêlent les nœuds de leurs existences, se provoquent en duel et … venez voir la suite.

L'OURS

TCHEKHOV ET LA FARCE

On connaît généralement Tchekhov comme l’auteur de grandes pièces dramatiques. On sait moins qu’il a produit un grand nombre de pièces courtes humoristiques, souvent délirantes. Son écriture regorge de malice et d’excès. C’est ce qui nous a conduit à faire monter Tchekhov sur les tréteaux de la très populaire et enjouée commedia dell’arte pour servir au mieux et au plus juste ce dramaturge passionné et féroce. C’est le mariage réussi entre la folle âme Russe et la légèreté incisive de l’Italie : DES AMOURS, les trois petites farces de Tchekhov.

 

 

La rencontre fructueuse entre les comédies de Tchekhov et la commedia dell’arte et la valorisation de leurs dimensions sentimentales et psychologiques enrichissent considérablement le jeu de l’acteur sur scène, et donc l’ampleur des personnages, tant en démesure qu’en profondeur.

 

A travers un spectacle drôle, virevoltant et simple apparaît en filigrane toute la complexité et l’âpreté ordinaire de la condition humaine. Le spectateur, bien amusé par une farce de prime abord légère, est d’autant plus surpris par ses résonnances émouvantes. Il se laisse ainsi plus facilement emporter pour songer à sa propre condition.

LA MUSIQUE

Les différents mouvements de ces trois farces sont soutenus par un ou deux violonistes qui puisent dans les répertoires russe, klezmer et tzigane, faisant ainsi écho à tous les accents fondamentaux que ces histoires portent en elles. Ces intermèdes musicaux illustrent et renforcent le propos à la façon dont le piano, jadis, accompagnait le cinéma muet, soulignant les évènements, accentuant les émotions.

 

 

L'ÉQUIPE

Mise en scene Yannick Laubin et Pascal Arbeille
Roland Bruit dans le rôle de Tchouboukov
Sébastien Perez dans le rôle de Lomov
Yannick Laubin dans le rôle de Nicotine
Bertrand Saunier dans le rôle de Smirnov
Aude Lener dans le rôle de Natalia et Popova
Yaël Colson la Violoniste
Bertrand Saunier Régisseur

 

 

Une coproduction

Les Moutons Noirs - Navire en Scène

DE PRESSE

REVUE

La Théâtrotèque - 13 juillet 2012

Rousseau croque le festival- juillet 2013

"Fabuleux spectacle de la Cie des Moutons Noirs qui enchaîne savamment 3 pièces courtes de Tchekhov, 3 farces àl’humour délirant : une merveille."

Théâtre Online.com - 2013

"À travers un spectacle drôle, virevoltant et simple apparaît en filigrane toute la complexité et l’âpreté ordinaire de la condition humaine. Le spectateur, bien amusé par une farce de prime abord légère, est d’autant plus surpris par ses résonnances émouvantes. Il se laisse ainsi plus facilement emporter pour songer à sa propre condition.

Le spectacle est accompagné par un ou deux violonistes selon le souhait des organisateurs. La mise en scène, la scénographie et le jeu des comédiens sont inspirés de la tradition de la Commedia dell'arte. Cet art théâtral visuel, simple et fantaisiste s’adapte naturellement à l’écriture précise, excessive et humoristique de cet auteur, de sorte que ce spectacle s’adresse au plus large public. La petite scène sur tréteaux est un dispositif simple, efficace, traditionnel du théâtre de foire et qui peut se monter en extérieur comme en intérieur. D’une esthétique sobre et légère, elle offre une simplicité de mise en place et une grande visibilité pour le public."

Interview L'Avare et Des Amours, La freudeuse

Les Moutons Noirs

15 bis, rue Traversière
75012 Paris
www.lesmoutonsnoirs.fr

 

 production-tournées

Solen IMBEAUD
06 80 50 90 75
tournee.lesmoutonsnoirs@gmail.com

 

Suivez-nous
  • Facebook Grunge
  • Twitter Grunge

© 2015 Les Moutons Noirs